L'habitat

Le logement des arches flottantes Noé est fabriqué (dans sa version autonome) selon les caractéristiques d’une Écoquille* : une habitation unique, avec sa coque en mur-sandwich sous ossature bois d’un genre très particulier : des arches ressemblant à de la charpente de marine. Vous trouverez le lien vers le site internet dans la rubrique “Nos partenaires”, avec tous les détails de sa conception à la fois écologique et avant-gardiste.

En voici quelques caractéristiques

- écologique et saine : par les matériaux employés : bois massifs locaux non traités, fibre de chanvre et liège ; mais aussi par leur quantité moindre que pour un habitat rectangulaire (moins de matériaux, c’est à la fois plus écologique et plus économique).
- respirante : l’habitat est étanche à l’eau et l’air mais laisse sortir l’humidité grâce aux propriétés naturelles du bois et aux effets d’une ventilation active. Elle respire et ne présente aucune toxicité. La condensation de la vapeur d’eau sur les parois est totalement évitée.
- à monter facilement : sans engin de levage, sa conception en petites pièces rend son montage accessible à tout bon bricoleur et permet donc l'autoconstruction.
- économique : pour les raisons mentionnées ci-dessus : moins de matériaux, possibilité d’auto-montage avec des outils légers. Mais aussi et surtout à l’usage : peu d’entretien et un coût de fonctionnement (chauffage, électricité, maintenance des appareils) réduit au strict minimum. Plus c’est simple et moins cela coûte à l’entretien, évitant ainsi les frais de réparation, et peu importe le pays dans lequel se trouve le bateau.
- isolation thermique : sa forme en “carapace de tortue” limite les échanges caloriques avec l’extérieur ; sa paroi ultra isolante et continue entre sol-murs-toit supprime tous les ponts thermiques. C’est un gage de confort et d’économie d’énergie si important que ce type de construction se chauffe en vivant dedans ou avec un faible apport d'énergie, pouvant être auto-produite. C’est sans doute la seule habitation pour laquelle un minime appoint calorique pour la salle de bains et les grands froids nordiques puisse être fourni par des panneaux photovoltaïques : une solution simple, indépendante, sans dépense et sans empreinte écologique.
- toiture arrondie : non seulement c’est joli, mais la forme arrondie du logement améliore la convection du chauffage intérieur, facilite le confort par l’isolation renforcée et la qualité acoustique, diminue la prise au vent et les pertes thermiques dues aux intempéries, tout comme elle favorise la récupération de l’eau de pluie dans une logique d’autonomie.