NOÉ en pratique

Evolution du concept initial

Ce prototype conserve tous les aspects du dessin originel.
Toutefois, la polyvalence et la personnalisation vont bien plus loin.

La coque

Elle est faite de Strongall*, de l'aluminium épais recouvert de zinc (galvanisation). Ceci permet de remplacer une superstructure complexe par une peau plus épaisse qui assure une partie de la résistance mécanique de l'ensemble.

Ce procédé breveté par notre partenaire Méta (chantier naval) présente plusieurs avantages:
- solidité de la coque en cas de choc
- écologique: même si l’aluminium est plus polluant à extraire que l'acier, cela est nuancé si l'on considère la vie entière du bateau. Une fois recouvert de zinc, il ne subit plus d'électrolyse dans l'eau et ne nécessite donc plus aucun traitement chimique de surface, tant dehors que dans la coque. Ceci évite le recours à des peintures polluantes qui se dissolvent dans l'eau progressivement. De plus, il est recyclable, le bilan écologique est donc, dans ces conditions, plus écologique que de l'acier ou du composite.
- plus économique: le surcoût du matériaux étant compensé par la simplicité des membrures et l'absence de nécessité d'entretien (mettre en cale sèche, sonder la coque et refaire le revêtement de surface périodiquement).
- plus tranquille pour vous: au lieu de gérer des tracasseries liées à l'entretien du bateau, on profite du temps gagné....

Le pont

Le pont "débordant" dissimule la partie technique, il reçoit l’habitat indépendant en bois dont les dimensions sont modifiables selon vos besoins.
Sa partie arrière supporte la timonerie et coiffe un volume de garage pour une petite auto citadine. Le tableau arrière s’ouvre (en option) et le panneau sert d’aire de manœuvre pour la voiture afin de l’amener sur le quai (par passerelle ou grutage). La coque est équipée en série d'un seul safran central pour limiter les vibrations parasites et n'a pas de propulseurs d’étrave (sauf option).
L'ensemble coque et pont est donc le socle sur lequel on peut greffer de quoi personnaliser à sa guise le bateau, ce qui fait "l'âme" de Noé: certains en feront donc davantage un bateau....d'autres plutôt un habitat, et d'autres encore un outil de vie en quasi-autarcie, c'est selon.

Personnalisation

Pour ce faire, le concept a été découpé en 7 postes principaux, chacun pouvant être défini selon vos goûts et/ou vos objectifs :
Timonnerie
Fermée ou ouverte, escamotable ou non, potentiellement recouverte de panneaux photovoltaïques, avec ou sans isolation, sont autant d'options en fonction du type d'utilisation souhaitée. Les navigateurs fluviaux choisiront sans doute une timonerie escamotable pour ajouter encore à la polyvalence du bateau pour passer sous les ponts encore plus aisément.
Soute arrière
Cet espace se trouvant sous la timonerie peut être, selon vos aspirations, un garage pour petite auto (qui pourra se recharger sur la centrale solaire +/- la pile à hydrogène), une pièce de stockage pour vos effets personnels, un garage à vélos (avec recharge également, si électriques),...
Habitat
Plusieurs types d'habitats sont envisageables, depuis celui isolé comme dans un bateau classique, jusqu'à des habitats à hautes performances thermiques (comme ceux implantés sur la terre ferme).
Terrasses
Ces espaces communiquant directement avec les parties avant et arrière de l’habitation, largement vitrées, offrent une vie ouverte sur l'extérieur dès que le temps le permet. Leur revêtement de sol sur le pont est encore une fois équipé au choix.
Serre
Dimensionnée pour exploiter chaque centimètre carré disponible, elle permet de cultiver fruits, légumes et autres plantes aromatiques ou médicinales à bord. Le rendement sera poussé au maximum grâce à l'expertise de notre partenaire permaculteur. Il peut, selon vos attentes, vous remettre un manuel détaillé pour planter et obtenir le meilleur de la serre, jusqu'au potager "clés en mains" où il n'y a qu'à attendre la première récolte. Elle peut s'ouvrir largement pour permettre un accès facile au nécessaire de jardinage, et aux cultures de profiter de l'exposition aux éléments, nécessaire au maintien de la vie à l'intérieur de cet espace.
Motorisation
L'espace dévolu à la motorisation peut accueillir tous types de propulsion et répondre ainsi aux demandes les plus diverses. De la motorisation thermique classique (2x135 CV) à la propulsion électrique, en passant par la motorisation hybride, tout est possible. Une carène extrêmement économe aux vitesses lentes (10/15 km/h) avec une consommation de gasoil d'1/2 litre par moteur et par km/h de vitesse. Le bateau peut atteindre les 20km/h avec ses hélices 4 pales de 23'.
Soutes sous pont
Elles permettent un vaste espace de stockage afin d'emporter ses affaires avec soi partout. Outillage, bagages, denrées alimentaires, accastillage, tout y trouvera sa place pour permettre une circulation sans encombre sur le pont.
Il est donc important de noter que chacun de ces différents postes permet un grand choix d'options pour arriver à un bateau/habitat très personnel: pas de serre mais une habitation plus grande, ou au contraire une habitation minimaliste "survivaliste" avec une serre plus grande, ou un large espace de travail pour cumuler lieu de vie et local professionnel,.... Toutes ces combinaisons sont possibles et une absence de raccordement aux réseaux d'énergie dans ces différents cas de figure le permet.

Fiche technique

Longueur

23m95

Largeur

04m95

Tirant d’air

3m50 / 4m00 (variable selon modèle de timonerie).

Poids

50 tonnes (en ordre de marche).

Nos choix pour mieux servir les vôtres

En décidant de "découper" notre concept, cela vous permet de créer un lien logique entre écologie et économie pour chacun de vos choix. Des matériaux sains et performants peuvent être bon marché, s'ils sont mis en œuvre de manière adaptée.
Nous avons donc souhaité, sur chaque poste, vous proposer justement de pouvoir opter pour les matériaux sains et/ou le choix technique le moins énergivore, pour les meilleures performances et au meilleur prix.
Le budget global demeure donc très compétitif comparativement à celui d'un bateau conçu de manière classique, voir même moins cher. Nous l'avons vu plus haut: coque plus écologique sur la vie du bateau et aussi plus économique car sans entretien, moteur tout électrique possible (alimenté par batteries solaires ou pile à combustible), habitation autonome avec la centrale photovoltaïque de son toit, serre de culture gérée selon les principes de la permaculture, embarcation de véhicules électriques personnalisée et recharge sans connexion aux réseaux....

Mais nous respectons tous les choix, quelles qu'en soient les raisons: économiques, convictions personnelles,....Noé sait également être un bateau classique et polyvalent, tout cela pour un prix bas grâce à une conception originale.